Ski de randonnée nordique à la montagne de la Foge et au Parmelan

Un sommet bien tranquille du massif des Bornes; en haut à droite, on aperçoit la tête du Parmelan.

Une route forestière large et pas trop raide permettant de monter sans avoir à mettre les peaux de phoque, une belle vue sur Annecy, la vallée de la Fillière, un Parmelan tout proche et très présent et pour finir le bel alpage de l’Anglettaz qui se prête bien à l’initiation aux premiers virages en toutes neiges, voici le programme d’une agréable randonnée qui vous permettra de faire vos premières armes en SRN (Ski de Randonnée Nordique). Alors direction la montagne de la Foge…

  • Massif : Bornes
  • Secteur : Aviernoz-Parmelan
  • Départ : 45.96744, 6.22989 (lat, lon)
  • Distance : 12 km.
  • Dénivelé positif : 697 m.
  • Dénivelé négatif : 697 m.
  • Point le plus haut : 1603 m.
  • Point le plus bas : 1028 m.
  • Difficulté : facile

Quand on parle de ski de randonnée nordique ou backcountry, on pense à de vastes plateaux, aux combes du Jura, au Vercors, au Massif Central, aux vastes étendues du Nord de l’Europe…

C’est oublier que les préalpes offrent de beaux secteurs particulièrement bien adaptés à la pratique de cette activité. Dans de nombreuses vallées alpines, on trouve de belles routes forestières, enneigées tout l’hiver, peu raides et conduisant à d’agréables champs de neige.

Ces itinéraires sont souvent délaissés par les amateurs de randonnée alpine. Monter avec des peaux de phoque sur une route forestière est vite lassant car la glisse est quasi inexistante et un champ de neige peu raide absolument pas jouissif à descendre.

On pourra y croiser des traces de raquettes à neige et là j’ai envie d’exprimer un souhait, que nos amis raquettistes respectent les traces de montée à skis.

L’atout majeur du ski de randonnée nordique sur ce terrain, c’est la marche glissée ou le plaisir de la glisse même en marchant. On n’a pas de peaux à la montée qui servent d’aérofreins et ralentissent la progression. Et dans les champs de neige du haut, on appréciera de passer immédiatement de la montée à la descente sans aucune manipulation, ce qui est idéal pour passer un bon moment à perfectionner sa technique de descente ou passer un moment en famille à sauter sur une bosse de construction maison.

Annie prend plaisir à monter en glissant dans l'ombre de la route forestière qui mène à l'Anglettaz
Annie prend plaisir à monter en glissant dans l’ombre de la route forestière qui mène à l’Anglettaz

L’itinéraire est évident, il suffit de suivre la route vers le chalet de l’Anglettaz… il n’y a aucune difficulté d’orientation.

nfin, les plus à l’aise sur leurs skis pourront essayer quelques variantes et prolonger l’aventure :

  • En continuant jusqu’à la Tête du Parmelan (1832 m.) depuis l’Anglettaz. La vue depuis le Parmelan est magnifique mais il faut se méfier des lapiez sommitaux (véritables crevasses de calcaire dont certaines sont très profondes). Le secteur peu devenir dangereux par temps de brouillard.
  • A la descente, il est plus sympathique de passer par le Petit Montoir, le chalet des Chappeys et de rejoindre la route de l’Anglettaz au point 1351 m. par la piste forestière qui passe sous le crêt des Outalays et le rocher du Béard.
  • Du chalet de l’Anglettaz, on peut rejoindre le crêt des Outalays et s’amuser dans les pentes situées au-dessus du chalet des Chappeys ou sous le Petit Montoir.
Vue sur l’alpage du chalet des Chappeys situé sous le Petit Montoir et le Crêt des Outalays. Un petite pente orientée sud-ouest où l’on trouve souvent de la neige transformée. On observe très facilement de secteur depuis Annecy.

Très beau point de vue à la deuxième épingle (altitude : 1320 m.). Une petite portion de route peut-être parfois déneigée (orientation plein sud). Au point 1351 m. continuer tout droit vers l’Anglettaz . Après un passage dans la forêt, on atteint l’Anglettaz après 4 dernières épingles.

Au sortir de la forêt, une très belle vue sur le Parmelan et Annecy s'offre à vous. Un endroit idéal pour une petite pause contemplative.
Au sortir de la forêt, une très belle vue sur le Parmelan et Annecy s’offre à vous. Un endroit idéal pour une petite pause contemplative.

Après un passage dans la forêt, on atteint l’Anglettaz après 4 dernières épingles.

Après un dernier virage, on découvre le chalet et l'alpage de l'Anglettaz
Après un dernier virage, on découvre le chalet et l’alpage de l’Anglettaz.

Quitter la route et traverser l’alpage vers le NE en remontant un étroit vallon jusqu’à 1550 m. La Foge est située sur votre gauche.

Remontée du dernier petit vallon avant d'atteindre la montagne de la Foge.
Remontée du dernier petit vallon avant d’atteindre la montagne de la Foge.

Profitez bien des champs de neige peu raides pour améliorer votre efficacité à la descente ou vous amuser. Monter et descendre en toute liberté, sans aucune manipulation pour passer de la montée à la descente, est une des plus agréables joies offertes par le ski de randonnée nordique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.